Claude RAMBAUD, présidente du CISS

Claude Rambaud, a été élue à la présidence du CISS (Collectif interassociatif sur la santé) à compter du 1er janvier 2013, elle succède à Christian Saout, démissionnaire, qui n’avait occupé la présidence depuis 2007.

Depuis 2006 Claude Rambaud préside

Le Lien, une association d’aide page d’accueil et d’aide aux victimes d’infections nosocomiales et d’accidents cliniques.

Elle est également encadrante du CISS et a également occupé le poste de vice-présidente du collectif depuis septembre 2011. Claude RAMBAUD fait bien Christian SAOUT en tant que président du CISS depuis le 1er janvier 2013.

Claude RAMBAUD, chef d’Etat de l’association Le LIEN depuis 2006, est administrateur du Collectif Interassociatif Sur la Santé et est également élu à son siège depuis septembre 2011. Elle occupait auparavant le poste de Vice-Chef d’Etat.

Sur proposition du bureau du CISS, Christian SAOUT a été choisi par le Conseil de Surveillance comme encadrant en tant que personne certifiée.

Les prochaines élections législatives sont prévues pour septembre 2013

Quarante organisations représentant les cibles du tabac ainsi que des organisations se concentrant sur la lutte contre le tabagisme signent une déclaration d’intérêt aux législateurs et leur rappellent que leur vote peut sauver des centaines de vies.

Dans un forum autorisé par les entreprises représentant les malades du tabac et aussi les organisations axées sur la lutte contre le tabagisme, le monde de la lutte contre les addictions, les décès évitables et les inégalités de bien-être est activé.

  • En plus de ces organisations, d’innombrables personnes généralement discrètes ont recours aux législateurs et les informent que leur vote peut sauver des centaines de vies.
  •  Les mesures indispensables pour diminuer les répercussions du tabagisme doivent être évoquées au Parlement à partir du 10 novembre, dans le cadre du projet de loi pour l’innovation du système de bien-être. Ils font l’objet d’un hall d’entrée intense de la filière tabac pour les interpeller.

Des actions fiables sont particulièrement en vue sans lesquelles il est imaginaire d’avoir l’intention d’arrêter le développement de 78 000 décès annuels liés au tabac ainsi que de minimiser les dépenses pour la communauté – récemment estimées à 120 milliards d’euros en annuités.

La mise en place du paquet neutre, dernier produit marketing des constructeurs, n’est qu’une des étapes fortement assaillies.

Le développement d’un fonds de prévention du tabagisme, assuré par les industriels, devrait permettre l’exécution de l’ensemble des dispositions de la Convention Structure pour la lutte antitabac que le Parlement français a ratifiée en 2004.

les-prochaines-elections-legislatives-sont-prevues-pour-septembre-2013Ces deux dispositions principales sont « intégrées dans un même ensemble de filets de sécurité, une aide au sevrage tabagique ainsi qu’un meilleur contrôle des activités de l’industrie de la cigarette.

  • Au nom des victimes actuelles et futures de la cigarette, je demande à la représentation nationale de prendre toutes les mesures du Programme national de réduction du tabagisme,
  • en particulier le paquet neutre ainsi que le développement d’un fonds de prévention financé par l’industrie, et de les accompagner d’une augmentation de l’obligation fiscale sans laquelle la faillite est garantie », déclare Albert Hirsch, président de l’Alliance Versus Cigarette.