Dépassements d’honoraires médicaux : la facture totale continue de grimper

Comment va l’esprit des Italiens ?

Décidément la peur de l’infection au Covid-19, l’hospitalisation qui s’ensuit et la menace pour sa survie est en ce moment la pensée dominante de nos concitoyens. Cet état d’esprit a en effet été mis en évidence par les interactions souvent trompeuses, voire souvent fausses, offertes par les organisations et les médias.

  1. Les instances en charge de la défense de la santé et du bien-être cumulatifs, en plus de s’être effectivement montrées gravement non conformes sur un plan purement bien-être, ont été absolument insuffisantes en termes d’administration psycho-émotionnelle de la douleur, l’alimentant outre mesure malgré avoir des attitudes oppressives.
  2. Outre l’inquiétude pour sa santé, il faut en outre prendre en considération la grande et justifiée préoccupation de perdre sa subsistance financière en raison de la situation pressante de l’emploi, que les médias ne signalent pas intentionnellement, peut-être parce qu’aucun des instances institutionnelles responsables veulent effectivement s’en occuper ;

La situation des relations sociales s’est d’ailleurs dégradée (dont les toutes premières cibles assignées sont assurément les enfants Accueil comme les jeunes) du fait de la question de l’autre, mise en exergue par les médias et par les règles de distanciation. En attendant, on assiste à une augmentation de 30 % de la consommation de médicaments psychotropes !

Un peuple psychiquement inconscient

La mauvaise culture d’un individu et aussi son ignorance civique peuvent le soumettre à un simple ajustement de la part de quiconque souhaite en tirer profit, qu’il s’agisse d’établissements corrompus plutôt que de puissances supranationales ; le moins qui puisse arriver à un individu aussi fragile est d’être victime de plagiat.

Au siècle dernier, les Italiens ont en effet révélé une étonnante propension à être manipulés par des puissances occultes, monétaires ou étrangères, sans pouvoir s’émanciper et aussi s’autodéterminer, subissant sans réfléchir toutes sortes d’abus.

  1. Quelle peut être l’une des causes de cette condition? Dans l’inconscient italique, selon l’un des meilleurs psychanalystes d’après-guerre, E.
  2. Bernard, la facilité maternelle contrôle et le principe paternel ainsi que normatif est vraiment faible.
  3. L’aspect positif de cette dominante stéréotypée est la sensation naturelle d’uniformité et d’accueil en direction des personnes dans le besoin ; dont notre culture religieuse caritative est une fonction essentielle.

La polarité défavorable de l’archétype est plutôt représentée par une sorte d’avantages fiduciaires que nous soutenons en direction de ceux qui prétendent vouloir se protéger de nous, se disant réfléchis.

Cette innocence nous met en danger face aux hommes d’affaires les plus affreux.

Une dominante archétypale de ce type met en évidence d’une part les attributs spirituels “féminins” tels que l’optimisme ainsi que l’occupation imaginative, mais d’autre part nous rend hyperémotifs, enfantins et aussi psychiquement dépendants.

  1. La faiblesse inconsciente du principe masculin produit cependant fréquemment une perte de principes et de «virilité», mettant l’accent sur des caractéristiques telles que le manque de fiabilité et la paresse.
  2. Le terme “viril” et aussi “féminin” ne se réfère pas à l’identité de genre, mais aux principes psychiques intégraux de l’être humain, homme ou femme.

cette-innocence-nous-met-en-danger-face-aux-hommes-daffaires-les-plus-affreuxL’absence de contraintes morales est en outre responsable dans certains cas de distorsions sociopathiques caractérisées par la perspicacité, le charlatanisme et aussi la corruptibilité également chez des individus qui ont eu l’occasion d’étudier et de finir : avoir une société ne signifie pas seulement avoir réellement étudié, mais aussi ayant effectivement introjecté des valeurs humaines et civiques grâce à des relations primaires et institutionnelles saines.
Impact sur le troupeau

Chaque fois qu’un individu psychiquement et civiquement immature est appelé à se soustraire au « credo officiel » pour se libérer, il a tendance à privilégier les services confortables et aussi peu audacieux, c’est-à-dire ceux qui entraînent moins de souffrance mentale : ils se battent pour croire inexact ce qui est présenté comme sincère car il ne souhaite pas être dérangé par ce qui gêne, déçoit, effraie et ne rassure pas non plus.

Les sciences psychologiques nous montrent que les enfants, même lorsqu’ils subissent des abus impitoyables de la part d’adultes, procèdent, pour des raisons de survie psychique, à les considérer comme leur recommandation existentielle.

Pour la même raison, un adulte choisit de supposer que ce n’est pas un ami proche ou un compagnon qui trahit sa dépendance, mais que quelqu’un d’autre est intervenu en le trompant, et pour le même mécanisme que nous, les Italiens, aimons pensez qu’une Autorité sélectionne constamment nos grands; nous lui pardonnons et avons tendance à croire que c’est le résultat d’une incompétence occasionnelle, même lorsque nous découvrons clairement que cela nous nuit.