SVP effets indésirables, un nouveau service lancé par Maladies Rares Info Services | CISS – Collectif Interassociatif Sur la Santé

0
196
Rate this post

10 septembre 2015

SVP effets indésirables, un nouveau service lancé par Maladies Rares Info Services

Maladies Rares Info Services, le service d’information et de soutien dédié aux

maladies rares et à leurs nombreuses problématiques, a lancé le 8 septembre SVP effets indésirables, un service proposant informations et conseils aux usagers d’un médicament pris pour une maladie rare qui souhaitent déclarer des effets indésirables.

Depuis la loi du 29 décembre 2011, les usagers du médicament ont la possibilité

d’en déclarer les effets indésirables. Si le médicament à l’origine des effets indésirables est pris pour une maladie rare, les professionnels de Maladies Rares Info Services aident à faire cette déclaration.

Le nouveau service SVP effets indésirables vise à :

► faciliter la déclaration,

► développer sa qualité,

► faire savoir que la déclaration par les usagers du médicament existe,

► contribuer à renforcer la pharmacovigilance.

Aujourd’hui, seulement 5% environ des déclarations d’effets indésirables

proviennent d’usagers du médicament.

Pour sensibiliser le grand public à l’importance de cette action utile et

citoyenne, un film a été réalisé, sous l’angle de l’humour. 

Il met en scène un personnage haut en couleur qui alpague n’importe qui dans des situations loufoques ; enfermé dans son monde, il ne supporte plus personne.

Un rôle taillé sur mesure : le comédien principal Alexandre Lévy l’a accepté avec enthousiasme. Touché par une maladie rare rénale auto-immune, il est greffé d’un rein depuis août 2003.

► Découvrir  #CassePieds, la vidéo réalisée pour le lancement de SVP effets indésirables sur maladiesraresinfo.org

Depuis la loi du 29 décembre 2011, les usagers du médicament peuvent

déclarer eux-mêmes leurs effets indésirables. L’équipe de Maladies Rares

Info Services a été formée pour accompagner dans leur déclaration ceux qui

sont concernés par une maladie rare. Information, conseil et aide au

remplissage contribuent ainsi à favoriser les déclarations et à renforcer leur

qualité. Ce service est assuré par téléphone, email et [email protected]

La création de SVP effets indésirables a été subventionnée par l’Agence

nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) dans

le cadre d’un appel à projets compétitif. Ce nouveau service est mis en

œuvre en partenariat avec l’Association Française des Centres régionaux

de Pharmacovigilance (AFCRPV).