Le CISS, co-signataire du “Manifeste pour une santé égalitaire et solidaire” (Ed. Odile Jacob) | CISS – Collectif Interassociatif Sur la Santé

0
85
Rate this post

15 septembre 2011

Le CISS soutient le Manifeste pour une santé égalitaire et solidaire

Il réunit majoritairement des personnalités du monde de la santé mais aussi d’autres, de milieux et de bords très divers.

Les professeurs André Grimaldi et Olivier Lyon-Caen, ainsi que Didier Tabuteau, prof à Sciences Po, François Bourdillon, médecin de santé publique, et Frédéric Pierru, chercheur au CNRS, ont pris leur plume pour alerter les futurs candidats. Ils ont recueilli le soutien d’un large éventail de représentants de la société civile, à savoir 123 co-signataires, parmi lesquels Christian Saout, président du CISS.

La solidarité face à la maladie, c’est aussi un peu de notre ciment collectif

Notre collectif partage en le signant ce signe fort de préoccupations qui transcende les appartenances catégorielles. Il faut le regarder comme l’expression d’attentes partagées par tous, quelles que soient leurs conditions : maladie ou bonne santé, militants engagés dans la santé ou simples citoyens, connus ou inconnus. Comme si nous étions tous inquiets de voir les inégalités d’accès aux soins et les reculs de la solidarité comme un risque pour la santé : pour soi-même ou collectivement. Car la solidarité face à la maladie, c’est aussi un peu de notre ciment collectif. 

Un combat pour un meilleur accès aux soins pour tous

Ce qui frappe aujourd’hui, ce sont les conditions économiques de l’accès aux soins. Surtout après que l’Assemblée nationale a adopté l’augmentation de la taxe sur les contrats de complémentaire santé : au moment où il y a déjà 5 millions de nos concitoyens sans complémentaires, il n’était pas judicieux d’augmenter le coût de la protection sociale porté individuellement par chaque assuré.

Ce qui frappe encore aujourd’hui, c’est l’incapacité à rénover notre système de soins pour qu’il s’adapte aux attentes nouvelles : déserts médicaux, coordination des soins, information et accompagnement des patients. C’est décisif dans un pays où le nombre des personnes malades chroniques va dépasser bientôt les 15 millions de personnes, c’est-à-dire un quart de notre population.

Nous sommes nombreux, parmi les signataires, en raison de nos expériences, de nos expertises ou de nos combats, à savoir que nous ne pourrons approcher la santé de demain avec les recettes d’hier, quel que soit le courant politique qui sortira vainqueur de la présidentielle.

A lire également dans la presse :

EXCLUSIF. L’appel des 123 pour une santé plus juste, Le Nouvel Observateur, 13 sept. 2011

“Notre système de santé évolue vers une remise en cause de la solidarité”, Le Monde, édition papier du 16 septembre 2011, p. 13

Réagissez dans notre rubrique “Echanger” :

En participant au fil de discussions sur l’égalité d’accès aux soins et la solidarité nationale