Le CISS

0
42

Le Collectif Inter associatif Sur la Santé a été créé pour suivre la mise en oeuvre de la réforme hospitalière de 1996, et pour constituer une force de proposition en matière sanitaire et sociale.

Mais si le CISS a été créé au détour de cette réforme sa volonté est de s’investir sur l’ensemble des problématiques concernant la santé. L’ampleur des enjeux actuels, économiques, de santé publique, d’organisation médicale, sociale et hospitalière ou d’accès aux droits impose des changements dans le mode de décision et dans la conduite des politiques de santé. Les seuls points de vue techniques, aussi performants soient-ils, ne sont plus suffisants pour gouverner les choix. II est essentiel aujourd’hui de prendre aussi en compte les besoins globaux des populations, les observations et les revendications des utilisateurs directs du système de santé. L’une des originalités du CISS est d’être composé d’associations émanant de champs associatifs différents mais qui ont tous à un titre ou à un autre une action dans le domaine de la santé. Cette confrontation d’expériences et de cultures nous permet d’avoir une approche beaucoup plus globale des problèmes de santé. Nos principaux objectifs sont :

L’information des usagers du système de santé par la mise en commun de nos informations sur les besoins des usagers, les projets réglementaires, les innovations intéressantes.

La formation des représentants des usagers dans les conseils d’administration des hôpitaux afin qu’ils ne soient pas cantonnés dans un rôle de figuration et que leur présence soit pertinente.

L’observation en continu des transformations du système de santé, l’analyse des points faisant problème, et la définition de stratégies communes pour obtenir des améliorations dans l’accueil et la prise en charge quelle que soit la structure.

La communication publique de nos constats et de nos revendications en vue de faire reconnaître le CISS comme l’interlocuteur privilégié et représentatif des usagers du système de santé.

Le CISS compte aujourd’hui 23 groupes d’associations familiales et de consommateurs, de représentants de personnes malades et handicapées qui travaillent depuis bientôt quatre ans sur des sujets aussi variés que la représentation des usagers dans les hôpitaux (nous avons d’ailleurs édité un guide pour les représentants des usagers dans les établissements publics de santé), l’assurabilité des personnes ayant un risque aggravé ; l’informatisation des données médicales, l’indemnisation de l’aléa thérapeutique… Parallèlement à ces réflexions, le CISS participe à de nombreux groupes de travail dans des institutions tels que l’ANAES ou la Direction des hôpitaux. Nous nous efforcerons à l’avenir de continuer ces travaux mais aussi de permettre la constitution de plate-formes inter associatives en région et localement afin d’organiser une véritable participation de nos concitoyens au débat public sur la santé.