Agence Régionale de la Santé : EHPAD UNE RÉUNION AUTOUR DU THÈME D’AMÉLIORATION DE L’ACCUEIL DES RÉSIDENTS | CISS – Collectif Interassociatif Sur la Santé

0
64
Rate this post

En Lorraine, les 250 établissements d’hébergement pour personnes âgées dépendantes accueillent quelque 20.000 résidents. Photo d’archives Ludovic LAUDE

Nancy. C’est aujourd’hui une obligation pour eux. Or, à ce jour, un établissement d’hébergement pour personnes âgées dépendantes (Ehpad) sur deux seulement a entrepris la démarche d’évaluation interne et externe qui s’impose à eux.

Hier, l’Agence régionale de santé de Lorraine a réuni à Villers-lès-Nancy un grand nombre de professionnels, pour leur rappeler le cadre réglementaire de cette évaluation.

La rencontre était surtout l’occasion pour le dr Bruno Fantino, directeur de la performance et de la gestion du risque à l’ARS, d’insister sur le sens de la démarche : « Il s’agit bien d’un outil d’amélioration de la qualité de la prise en charge des résidants. Une occasion de se questionner, de réfléchir sur ses pratiques ».

En Lorraine, les 250 établissements d’hébergement pour personnes âgées dépendantes accueillent à eux seuls quelque 20.000 résidants dont la moitié sont atteints de la maladie d’Alzheimer ou d’une pathologie apparentée.

LA PERSONNALISATION DE L’ACCOMPAGNEMENT

L’évaluation est une démarche collective, devant inclure l’ensemble des professionnels de l’établissement et notamment « ceux intervenant au quotidien au plus près des résidents », appuyait le dr Bruno Fantino citant notamment les aides-soignantes.

L’enjeu c’est « la bientraitance, un enjeu d’éthique », poursuivait-il.

Les axes d’amélioration de la prise en charge des personnes âgées tournent autour de la personnalisation de l’accompagnement, de la prévention des risques inhérents à la vulnérabilité de ces résidants accueillis en Ehpad, ou encore de l’accompagnement de la fin de vie.