Bons points / mauvais points – Le CISS (droits des malades, accès aux soins …)

0
26
Rate this post

La ministre de la Santé se demande “qui ne peut pas payer 4 € par mois pour financer le plan Alzheimer, la lutte contre le cancer et les soins palliatifs?”

21 août 2007

Pour répondre à la ministre de la Santé, le CISS s’associe au communiqué de presse diffusé ce jour par la FNATH qui souligne notamment que “(…) de nombreuses personnes ne peuvent pas payer 4 euros par mois, même pour financer ces priorités de santé publique que nul ne conteste. Cela d’autant plus que ces nouvelles franchises, annoncées fin juillet sans aucune concertation, s’ajoutent à de nombreuses participations et contributions pour les malades : participation d’1 euro, de 18 euros, ticket modérateur, …”.

Par ailleurs le principe même des franchises, qui impliquent que des politiques de santé publique soient financées sur une contribution ne s’imposant qu’aux personnes malades, remet gravement en cause le fondement solidaire de notre système d’assurance maladie.Enfin, les franchises médicales dont il est aujourd’hui question diffèrent largement de celles qui avaient été envisagées par le nouveau Président de la République lors de sa campagne électorale : ces dernières devaient en effet harmoniser l’ensemble des franchises déjà existantes et non pas se surajouter à elles.

Pour accéder au communiqué de presse de la FNATH, consultez leur site en cliquant ici.