Dépassements d'honoraires | CISS – Collectif Interassociatif Sur la Santé

0
361

Par geledo, le jeu, 05/04/2012 – 09:11.

bonjour, je lis avec attention votre propos. 1- cette intervention fait suite à un cancer, je suis pour la prise en charge par la sécu et mutuelle. Dans le cas où ce serait pour ‘faire beau’ NON Quant aux dépassements d’honoraires : pour avoir une possibilité de ne pas s’en voir proposer, IL NE FAUT PAS ALLER EN PRIVE; Cependant, maintenant qu’ils ont le droit de prendre des dépassements d’honoraire EN SECTEUR PUBLIC, IL FAUT LES REFUSER. bien sûr, ça n’est pas facile mais il faut mettre les praticiens devant leur obligation de soigner tout le monde sans discrimination de race, de sexe, de riche ou pas riche, etc…la fameuse charte qu’ils signent “le serment d’hypocrate”. pour ma part, j’ai largement besoin des médecins et hôpitaux (malformation congénitale) j’ai 61 ans, j’ai subi 5 interventions cardiaques à coeur ouvert. j’ai été opéré dans les années 60 (début de la chirurgie cardiaque à coeur ouvert en France). Si mes parents avaient dû payer des dépassements d’honoraires, je ne serais pas là pour en parler. lorsqu’il m’a fallut repasser sur le billard à 40 ans puis récemment à 59 ans. j’ai été confronté à cette iniominie demande de D H. Lors de l’entretien préalable avec le chirurgien, dans son bureau, au CHU local, j’ai repris l’ensemble de mes propos concernant mon opposition à régler la somme demandée (5000 francs) Il m’a raconté tout ce qu’ils peuvent nous dire pour justifier leur quasi obligation à faire cette démarche. Enfin, malgré son emploi du temps chargé (trop chargé) il a accepté de m’opérer sans dépassement. Rentré à la maison, j’ai rédigé un courrier avec reprise de mes arguments, des siens et j’ai bien confirmé qu’il n’y aura pas de paiement de DH ni par moi, si je survis, ni par mon épouse en cas de DC.

Quant à ma dernière intervention, il (le même chirurgien) a ouvert mon dossier et, la première pièce écrite du dossier était mon courrier. celui-ci, j’ai pu rapidement constater qu’il était surligné ; donc, il l’aura sûrement relu. Tout ça pour vous dire qu’il FAUT REFUSER les dh en secteur public ; je répète que je ne vais pas de moi-même en clinique. et, si je devais y être envoyé par mon généraliste (ça m’est déjà arrivé), j’ai refusé le rendez-vous pour la raison de DH, j’ai averti mon généraliste qu’il ne m’envoie plus vers ‘ses collègues’ du secteur. Pourrez-vous m’adresser une documentation sur l’association-ppp-wiféo.com. je serais intéressé à adhérer à une sérieuse association qui dénonce et n’accepte pas les DH comme ne le fait pas la CISS avec son président Mr Saout qui intervient régulièrement sur France 5 ‘le magasine de la santé’ où il n’hésite pas a dire qu’il n’est pas possible d’interdir les DH dans le secteur public parce que, dit-il et lit-on dans la presse, les praticiens partiraient des hôpitaux publics pour aller dans le privé. argument qui tombe quand on sait qu’ils profitent des investissements et qu’ils sont payés par l’administration.Vaste sujet, mais tant que j’aurai encore du souffle, je me batterai sur le ‘raquette’ autorisé et imposable que sont les DH. Pourquoi je précise imposable ? en effet, si vous êtes d’accord à payer des DH, exigez une facture où ces DH ressortent, et payer par carte bancaire ou chèque, JAMAIS EN ESPECES.